en construction
 
PUZZLE
 

Un puzzle ou casse-tête est un jeu de patience qui consiste à reconstituer un objet à deux ou trois dimensions à l'aide de pièces qui s'emboîtent les unes dans les autres. Les puzzles en deux dimensions sont des reproductions de tableaux, de photos ou de dessins. Les puzzles font partie des jeux de la catégorie casse-tête. Certains casse-têtes en trois dimensions peuvent représenter par exemple des monuments connus. Le puzzle est un jeu qui peut se pratiquer seul ou à plusieurs et qui dans certains pays se joue en famille au moment des fêtes. Emprunt à l'anglais, le terme puzzle est employé en France, alors que casse-tête est plutôt utilisé en Amérique du Nord.
 
Historique
L'invention des puzzles est attribuée à John Spilsbury (en), un cartographe et graveur londonien qui, vers 1760, eut l'idée de découper des cartes représentant différents pays du monde et de les vendre comme moyen ludique d'apprendre la géographie. Les premiers puzzles se faisaient en peignant une image sur la surface d'une fine planche de bois que l'on découpait ensuite à l'aide d'une scie à chantourner, appelée en anglais jigsaw. D'où le terme d'origine désignant un puzzle, jigsaw puzzle, le mot anglais puzzle signifiant d'une façon générale une énigme ou un casse-tête.
 
Il existe encore aujourd'hui des fabricants de puzzles en bois, que le faiseur de puzzle scie en superposant deux, trois, ou cinq planches où la reproduction a été collée. La découpe est fonction de l'image à reconstituer pour apporter une difficulté et un plaisir supplémentaire, en tout cas différent.
 
Le développement de l'accès à Internet partout dans le monde à la fin du xxe siècle a permis une diffusion plus large du concept de puzzle, à tout type de public, d'âge ou de classe sociale. On peut ainsi trouver plusieurs sites Internet qui proposent gratuitement le choix d'un grand nombre de puzzles. La dématérialisation totale du jeu permet de s'affranchir de certains inconvénients du jeu physique - comme la perte d'une pièce - et la mise à disposition du jeu sur un site Internet introduit également la notion de compétition en donnant une mesure du temps de réalisation et en affichant un classement des joueurs.
« Le rôle du faiseur de puzzle est difficile à définir. Dans la plupart des cas — pour tous les puzzles en carton en particulier — les puzzles sont fabriqués à la machine et leur découpage n'obéit à aucune nécessité : une presse coupante réglée selon un dessin immuable tranche les plaques de carton d'une façon toujours identique ; le véritable amateur rejette ces puzzles, pas seulement parce qu'ils sont en carton au lieu d'être en bois, ni parce qu'un modèle est reproduit sur la boîte d'emballage, mais parce que ce mode de découpage supprime la spécificité même du puzzle ; il importe peu en l'occurrence, contrairement à une idée fortement ancrée dans l'esprit du public, que l'image de départ soit réputée facile (une scène de genre à la manière de Vermeer par exemple, ou une photographie en couleurs d'un château autrichien) ou difficile (un Jackson Pollock, un Pissarro ou — paradoxe misérable — un puzzle blanc) : ce n'est pas le sujet du tableau ni la technique du peintre qui fait la difficulté du puzzle, mais la subtilité de la découpe, et une découpe aléatoire produira nécessairement une difficulté aléatoire, oscillant entre une facilité extrême pour les bords, les détails, les taches de lumière, les objets bien cernés, les traits, les transitions, et une difficulté fastidieuse pour le reste : le ciel sans nuages, le sable, la prairie, les labours, les zones d’ombre, etc. »
— Georges Perec, La vie mode d'emploi



 
Le Conservatoire du Jeu - Juillet 2013



Créé avec Créer un site
Créer un site